Atelier logiciel

De fablabo
Aller à : navigation, rechercher


Mise en place des moyens informatiques nécessaires au développement du SCAO



Définition

L'atelier logiciel est l'un des ateliers de prototypage du SCAO.

L'appellation atelier logiciel n'est pas référencée par l'encyclopédie Wikipédia. L'appellation la plus proche est atelier de génie logiciel. Un atelier de génie logiciel (AGL), ou des outils CASE pour Computer Aided Software Engineering, désigne un ensemble de programmes informatiques permettant eux-mêmes de produire des programmes de manière industrielle.

L'appellation suite logicielle, en anglais software suite désigne une entité utilisée au sein de l'atelier logiciel.

Objet

L'objet est la mise en place et le Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) des moyens informatiques nécessaires au développement des prototypes du SCAO.

Le matériel

L'atelier logiciel utilise les ressources de 2 ordinateurs fixes (ASUS et Compaq), de 2 ordinateurs portables (LDLC et Packard Bell) et d'un iphone 5. Ces 5 appareils sont synchronisés.

ASUS

L'ordinateur fixe ASUS de type PC est équipé de :

Compaq

L'ordinateur fixe COMPAQ de type PC est équipé de :

  • une carte mère ASUS M2N68-AM PLUS équipée :
    • d'un CPU AMD Athlon XP3000 qui travaille à la fréquence de 2.16 GHZ.
    • deux mémoires KINGSTON TYPE L2 CACHE d'une capacité de 512KB.
  • une carte vidéo GF210 512M
  • une alimentation BESTEC model ATX-300-12Z.
  • un écran PHILIPS de 17 pouces.
  • un graveur LABELFLASH 3M-Optiarc D.
  • un disque dur MAXTOR STM380215A de 80Go.

LDLC

L'ordinateur portable de type LDLC MB5-15-8-S2H10, sans système d'exploitation, est équipé de :

  • Processeur Intel Core i5-4210M (2.6 GHZ / 3.2 GHZ Turbo - Cache 3 MO)
  • 8 GO de mémoire DDR3L (2 X 4 GO)
  • Ecran LED de 13.3 pouces à dalle mate, avec résolution full HD (1920 X 1080)
  • Deux disques durs :
    • SSD mSATA de 240 GO
    • ATA ST1000LM024 HN-M de 1 TO
  • Chipset graphique NVIDIA GeForce GTX 960M avec 2 GO de mémoire dédiée
  • Sortie HDMI
  • Connexion Gigabit Ethernet + communication sans fil WI-FI N et Bluetooth 4.0
  • Clavier chiclet avec touches rétro-éclairées
  • 1 port USB 2.0 + 3 ports USB 3.0
  • lecteur de carte intégré
  • Jusqu'à 5h30 d'autonomie
  • Hauts-parleurs intégrés
  • Webcam HD 2 Mégapixels
  • Graveur DVD externe.

Packard Bell

Iphone 5

L'iPhone 5 est un modèle de la 6e génération d'iPhone, de la société Apple.

Il fonctionne sous iOS 10, dispose d'un processeur A6, d'un écran de 4 pouces et d'un nouveau connecteur « Lightning » réversible. Pour plus de détails, suivez le lien Iphone 5 ainsi que le paragraphe "Les logiciels" de ce wiki.

Installation d'une embase murale RJ45

Les embases murales RJ45 installées dans la maison de St-Molf sont en "câblage droit T568B".

Chacune des embases est raccordée à une embase RJ45 disponible de la freebox selon un câblage en étoile.

Pour procéder à l'installation d'une embase, il convient de se référer au tutoriel Leroy Merlin.

Installation d'un disque dur

disque dur

installation

Fiche technique

3.5" to 5.25" Bay Hard Disk Drive HDD Mounting Bracket Adapter

Synchronisation

Il s'agit principalement d'une synchronisation de fichiers entre les appareils.

L'objet est, pour un fichier donné, de garantir la correspondance exacte de son contenu et de sa version d'un appareil à l'autre.

Les moyens pour y parvenir sont :

  • le module sync de firefox pour le Web
  • la gestion de version avec Git et Git-hub pour les fichiers du sous répertoire /home/leruste/SCAO
  • la communication à partir d'un réseau local pour les fichiers personnels des autres sous-répertoires de /home/leruste.

Les logiciels

Le langage de programmation

Un langage de programmation est une notation conventionnelle destinée à formuler des algorithmes et produire des programmes informatiques qui les appliquent.

La liste de langages de programmation est impressionnante.

Dans le cadre du projet SCAO, les langages de programmation utilisés sont limités au strict nécessaire :

Ces langages de programmation sont complétés par les langages spécifiques des logiciels applicatifs.

Les systèmes d'exploitation

Les systèmes d'exploitation, en anglais operating system, installés sur l'ordinateur fixe sont Windows XP et Linux. Le maintien de Windows XP est nécessaire à l'utilisation de l'application SCAO, du prototype N°2, développée sous Labview. Windows XP pourra être abandonné lors de l'aboutissement du prototype N°3.

Linux

Un noyau de système d'exploitation, ou simplement noyau, ou kernel (de l'anglais), est une des parties fondamentales du système d'exploitation. Il gère les ressources de l'ordinateur et permet aux différents composants — matériels et logiciels — de communiquer entre eux. Une distribution est un ensemble cohérent de logiciels assemblés autour de ce noyau. Le noyau est le noyau Linux, la distribution choisie est Ubuntu.


The Linux Boot Process

La référence au MOOC The Linux Boot Process est nécessaire pour une bonne compréhension des détails de ce process.

En complément :

Les 2 programmes qui sont successivement exécutés sont le BIOS (carte mère) et le Boot loader.

Le BIOS

Le BIOS contenu dans la mémoire EEPROM de la carte mère de l'ordinateur permet d'effectuer des opérations de base lors de la mise sous tension. En particulier, le POST qui consiste à un ensemble de tests. Lors du déroulement du BIOS, l'appui sur la touche Suppr. permet l'entrée dans le BIOS setup utility pour définir ou modifier un ensemble de paramètres de configuration.

Le Boot loader (Grub)

Le Boot loader qui correspond à l'exécution du fichier grub (/boot/grub/grub.cfg) qui se trouve sur 512 premiers bytes du disque dur concerné par le boot, les étapes sont :

  • un menu qui apparaît à l'écran et invite l'utilisateur à choisir le système d'exploitation (Linux ou Windows XP) ou des tests ainsi que le lancement de Linux en mode "recover",

(N.B. : En tapant "c", grub affiche une invite de commande, il est alors possible de modifier des paramètres)

  • après la temporisation ou le choix de l'utilisateur grub effectue les opérations suivantes :
    • chargement du kernel dans la RAM
    • décompression
    • vérification
    • analyse
    • initialisation des drivers des matériels.

Comme le montre la figure ci-dessous, la génération du fichier /boot/grub/grub.cfg se fait à partir de la commande grub-mkconfig qui prend en compte les options indiquées par l'utilisateur dans le fichier /etc/default/grub ainsi que les différentes "templates" contenues sous le répertoire /etc/grub.d.

Génération du fichier /boot/grub/grub.cfg

Le contenu du fichier /etc/default/Grub est :

Contenu du fichier /etc/default/Grub

Les partitions

L'espace de chaque disque dur est divisé en partitions. Le logiciel GParted permet de gérer ces partitions ainsi que les systèmes de fichiers qui s'y rattachent.

Concernant l'ordinateur fixe, la copie d'écran ci-dessous donne le détail des partitions du disque dur 150 GO :
partitions du disque dur 150 GO

Le détail pour /dev/sda organisé en multiboot (Windows XP et Linux) est :

  • représentation graphique des partitions, en jaune l'espace occupé, en blanc l'espace disponible
  • dans le tableau de gauche, informations sur le périphérique
  • dans le tableau de droite :
    • la partition
    • le système de fichier
    • l'étiquette
    • la taille
    • l'espace utilisé
    • l'espace inutilisé
    • les drapeaux boot ou lba

La première partition /dev/sda1 utilise le système de fichiers ntfs correspondant au système d'exploitation Windows XP de microsoft. La seconde partition /dev/sda2 est "extended" se subdivise en :

  • /dev/sda5 - ntfs - Données -
  • non alloué
  • /dev/sda7 - ext4 correspondant au système d'exploitation Linux
  • /dev/sda8 - Linux-swap correspondant au système d'exploitation Linux
  • /dev/sda6 - ext4 correspondant au système d'exploitation Linux. La partition est quasiment pleine et aurait besoin d'être agrandie, un redimensionnement de la partition a été tenté mais la tentative a échoué. Pour cette raison, Linux a été également installé sur le second disque de 500 GO.

Le terminal

Le terminal

Xterm

Manuel xterm

Le copier-coller : vous surlignez en balayant une zone de texte bouton gauche enfoncé, et vous collez en cliquant du bouton central.

Les menus de Xterm (maintenir appuyé simultanément les touches CTRL et l'une des 3 de la souris :

  • gauche (main menu)
  • milieu (VT options)
  • droite (Unicode fonts).

Guide de survie sous Linux

Le navigateur

Un navigateur web («browser» en anglais) est un logiciel conçu pour consulter et afficher le World Wide Web.

Dans le cadre de ce projet c'est firefox qui est choisi.

Il est développé par Mozilla.

Dans le cadre du projet site-web, il permet dans la phase de développement le test des fichiers html et css avec la commande :

  • firefox SCAO/wiki/tp_quiet-cook/index.html

Dans la phase opérationnelle :

  • Le module sync, après création d'un compte Firefox, permet de se connecter au Web, à partir de l'ordinateur fixe, du portable ou d'un smartphone en accédant aux onglets ouverts, aux marque-pages et aux mots de passe qui ont été initialisés par l'un des trois appareils. Les paramètres de synchronisation sont accessibles et modifiables par le menu de firefox en cliquant sur "ouvrir les préférences de sync".

Installation des logiciels

Avant d'installer un logiciel, il convient d'identifier l'architecture matérielle du processeur. Voir également la définition wikipédia.

Avec Ubuntu 2 architectures sont possibles :

  • 32 bits
  • 64 bits.

Il convient de donner la préférence à une architecture 64 bits si le processeur l'accepte.

L'installation d'un logiciel se concrétise par l'installation de un ou plusieurs paquets. En informatique, et en particulier dans le contexte des systèmes UNIX, on appelle paquet (ou parfois paquetage, en anglais package) une archive (fichier compressé) comprenant les fichiers informatiques, les informations et procédures nécessaires à l'installation d'un logiciel sur un système d'exploitation au sein d'un agrégat logiciel, en s'assurant de la cohérence fonctionnelle du système ainsi modifié.

Le tutoriel comment installer un paquet peut servir de guide.

Le système de gestion de ces paquets est APT (Advanced Packaging Tool).

Pour installer Openscad :

  • $ sudo add-apt-repository ppa:openscad/releases
  • $ sudo apt-get update
  • $ sudo apt-get install openscad

Les logiciels applicatifs

La modélisation des pièces constitutives du SCAO mets en œuvre trois logiciels :

  • LibreCAD : pour les plans en 2D, pour un même plan, un empilement de calques (en anglais layers) est utilisé, chaque calque ayant sa fonction propre. Les fichiers .dxf facilitent l'échange avec les deux autres logiciels.
  • Openscad : pour les dessins en 3D, l'importation des fichiers .dxf est utilisé conjointement à une extrusion linéaire pour constituer des objets 3D. En d'autres termes une extrusion linéaire à partir d'un fichier dxf. N.B. : si le fichier .dxf n'est pas dans le même répertoire, il convient d'utiliser : ../LibreCAD/nom_du_fichier.dxf
  • Cura is an open source 3D printer slicing application. Il permet, à partir d'un fichier .stl produit par Openscad de générer un fichier g-code exécutable sur une imprimante 3D. Ce logiciel est développé par Ultimaker qui met à disposition un fichier binaire qu'il suffit de télécharger et de rendre exécutable par la commande :

sudo chmod +x Ultimaker_Cura-3.6.0.AppImage

  • kicad : pour les circuits imprimés, l'importation des fichiers .dxf est utilisé pour les empreintes de circuits intégrés (footprint).

Ces importations apportent souplesse et précision car elles permettent de définir une fois pour toute les valeurs attribuées aux dimensions, longueurs, largeurs, entraxes, positionnement d'un objet etc...

En compléments :

  • Les schémas de la documentation sont réalisées à l'aide du logiciel Inkscape, un exemple de son utilisation est traité ci-dessous.
  • La retouche des photos et les animations sont réalisés à l'aide du logiciel Gimp, par exemple pour réduire la taille du fichier d'une photo suivre la procédure :
    • Lancer GIMP puis ouvrir le fichier .JPG et sélectionner le menu image,
    • -> mode -> couleurs indexées -> convertir en couleurs indexées -> utiliser une palette optimisée pour le web
    • finaliser en exportant le fichier en .png
    • vérifier que la taille du fichier a bien diminué et que l'image est d'une qualité correcte.
  • La bureautique est assurée par la suite bureautique Libre Office, en particulier Calc permet de générer puis d'enrichir des diagrammes selon une procédure résumée ci-dessous :
    • dans la feuille de calcul, sélectionner les plages de données selon l'axe Y
    • à l'aide du menu, insertion - diagramme, générer un diagramme
    • une fenêtre s'ouvre : assistant de diagramme, les étapes sont :
      • type de diagramme, choisir ligne
      • plages de données, ne rien modifier
      • séries de données :
        • dans le champ catégorie (voir la capture d'écran ci-dessous), ajouter les données correspondantes à l'axe des X en les sélectionnant : cliquer d'abord sur l'icône à l'extrême droite de la fenêtre, puis effectuer la sélection (sans la première ligne qui contient le nom de la colonne et sans appuyer sur la touche maj).
      • éléments du diagramme (titres, sous-titres, axes X et Y),
    • l'assistant de diagramme ainsi qu'un exemple de diagramme sont visualisés successivement ci-dessous :
Assistant de diagramme
Exemple de diagramme

Schémas partiels :

a) avec kicad et Inkscape

À partir du schéma électrique du CI CMS e-p-433 établi avec kicad, l'exemple traite du découpage d'un schéma partiel correspondant à l'amplificateur de thermocouple et de de sa récupération dans un fichier PNG. La procédure est la suivante :

  • Kicad :
    • sudo kicad e-p-433.pro
    • cliquer sur le fichier e-p-433.sch (Ouverture du fichier avec Eschema)
    • Génération du fichier e-p-433.pdf : File - Plot - Plot - Format PDF - Plot all pages.
  • Inkscape :
    • sudo inkscape e-p-433.pdf (importation du fichier e-p-433.pdf dans inkscape)
    • Une fenêtre s'ouvre "Préférences pour l'importation du fichier pdf" - Cliquer valider
    • Effectuer une sélection à l'aide d'une fenêtre ajustée au schéma partiel
    • Exporter une image PNG, choisir un nom de fichier, e-p-433-amp.png
    • Vérifier l'image avec "Visionneur d'images" (eog).

b) avec librecad et Inkscape

  • librecad :
    • ouvrir le fichier .dxf
    • sélectionner les calques souhaités
    • fichier - export - Export as PDF (ne pas utiliser "as image" car la qualité est mauvaise)
  • inkscape : voir a)

Les captures d'écran

On peut réaliser des captures dans le presse papier (le fichier .png est disponible dans le dossier Images), les touches à utiliser sont :

  • impr-écr : copie de l'écran entier
  • alt+impr-écr : copie de la fenêtre active
  • ctrl+maj+impr : initie une capture d'une zone rectangulaire à tracer.

Pour plus de détails utiliser le lien capture d'écran.

Raccourcis clavier personnalisés

Pour créer vos propres raccourcis clavier :

  • cliquer sur l'icône "boîte à outil" qui lance l'application Paramètres
  • choisir : Périphériques - Clavier - Raccourcis clavier
  • se déplacer dans la liste des raccourcis (vers le bas) jusqu'à atteindre le signe +
  • cliquer sur le +
  • une fenêtre s'ouvre, remplir les champs : Nom, Commande, Raccourci
  • cliquer sur ajouter.

Edition des étiquettes

L'édition des étiquettes est réalisée à l'aide du logiciel glabel-3. A titre d'exemple, les étiquettes des boîtes "projet" du magasin sont traitées selon la procédure :

  • mise à jour du fichier liste-des-cartons.ods
  • génération d'un fichier liste-des-cartons.scv - UNICODE (UTF-3) - Séparateur de champ ,
  • édition des étiquettes avec glabels-3 :
    • Objets
    • Propriétés fusion
    • Format fichier CSV - Champs séparés par des virgules
    • Sélectionnées les étiquettes à imprimer
    • Imprimer les étiquettes.

Les plateformes

Dans le contexte de cet atelier logiciel, les plateformes sont des environnements de développement « intégré » (abrégé EDI en français ou IDE en anglais, pour integrated development environment).

Une plateforme est généralement constituée d'un ordinateur et d'un microcontrôleur raccordé par un câble USB.

Le développement du logiciel dédié au microcontrôleur se réalise selon les phases suivantes :

  • au sein de l'IDE installé sur l'ordinateur :
    • saisie du programme
    • vérification
    • téléversement de l'ordinateur vers le microcontrôleur
  • au sein du microcontrôleur exécution du programme.

Les phases décrites ci-dessus peuvent être exécutées autant de fois que nécessaire jusqu'à obtention du fonctionnement souhaité.

A partir du moment où le câble USB est déconnecté, le microcontrôleur, si son alimentation est autonome (batterie), va exécuter en permanence le dernier programme téléversé.

Plateformes Arduino et Teensy

Les deux plateformes sont constituées à partir du même ordinateur complété, soit d'un microcontrôleur de la famille Arduino, soit d'un microcontrôleur Teensy. Les deux plateformes utilisent le même IDE. L'IDE est :

  • soit l'Arduino web editor (disponible uniquement pour Linux 64 bits en date du 14/03/2018)
  • soit l'Arduino IDE (Linux 32 bits et 64 bits)

les deux sont accessibles par ce lien.

La documentation.

Dans le cas du Teensy, il est complété de librairies spécifiques.

Plateforme Microchip

Elle est traitée en un projet séparé accessible par le lien PIC.

Gestion de versions

Un logiciel de gestion de versions est un logiciel qui permet de stocker un ensemble de fichiers en conservant la chronologie de toutes les modifications qui ont été effectuées dessus. Il permet notamment de retrouver les différentes versions d'un lot de fichiers connexes.

Git et Git-hub

Il en existe de nombreux, Git est le logiciel créé par Linus Torvald, auteur du Kernel Linux. Il utilise des commandes comme commit, branches, merge... L'hébergement des fichiers sources s'effectue sur GitHub, ce qui permet de collaborer facilement sur des projets qui utilisent des logiciels libres.

La formation recommandée est Gérer son code avec git et github sur Openclassroom.

Pour installer git taper dans un terminal :

  • sudo apt install git

Les différents étapes pour créer une copie du projet sur le site github :

  • sur le site github créer un nouveau projet baptisé SCAO.
  • Dans un terminal, avec la commande sudo git clone https://github.com/AIREL46/SCAO importer ce nouveau projet.
  • A partir du contenu de la clé USB /media/leruste/SAUVEGARDE1/Données/SCAO, faire une copie du répertoire Ping qui contient les 2 sous-répertoires LibreCAD et Openscad ainsi que le fichier Thumbs.db en utilisant  :
    • sudo git add "nom du répertoire ou du fichier"
    • sudo git commit -am "message du commit"
    • Quand la même séquence est répétée pour les 2 répertoires et le fichier, taper la commande sudo git push origin master pour envoyer sur le site github.
  • Répéter la même procédure pour tous les sous-répertoires de SCAO.

Git-lfs

Un message de warning est affiché :

File Plan-de-management/plan de management.odt is 53.71 MB; this is larger than GitHub's recommended maximum file size of 50.00 MB

La préconisation est :

You may want to try Git Large File Storage - https://git-lfs.github.com.

Après l'installation du paquet, lors de l'exécution de la commande :

  • sudo git lfs install

une erreur survient :

/usr/local/bin/git-lfs: 1: /usr/local/bin/git-lfs: Syntax error: Unterminated quoted string

Malgré l'erreur, je teste :

  • sudo git add Plan-de-management/plan-de-management.odt
  • sudo git commit "Ajouter fichier > 50MO plan-de-management.odt"
  • sudo git push origin master

Dans Github, je retouve le fichier avec les commentaires : View raw (Sorry about that, but we can’t show files that are this big right now.)

Je clique sur View raw, la fenêtre suivante s'ouvre :

Ouvrir en lecture seule un fichier de plus de 50MO

Si :

  • je choisis Ouvrir avec LibreOffice Writer, le fichier est visualisé.
  • je choisis Enregistrer le fichier, le fichier est téléchargé et disponible dans le répertoire Téléchargements.

Je fais le même test avec le fichier plan de management_old.doc qui n'a pas fait l'objet d'un nouveau "push", le résultat est le même. Conclusion : les fichiers de plus de 50 MO sont mémorisés, par contre, ils sont visualisables qu'après un téléchargement. Donc, le paquet git-lfs n'est pas opérationnel.

Je laisse tomber git-lfs et j'en profite pour faire un peu de nettoyage.

Je supprime des fichiers inutiles, le premier :

Plan-de-management/plan de management.odt avec la commande :

  • sudo git rm Plan-de-management/plan de management.odt

ça ne marche pas parce que Ubuntu n'aime pas les espaces, je contourne la difficulté avec :

  • sudo git rm Plan-de-management/"plan de management.odt"

Les suivants :

  • Plan-de-management/plan de management_old.doc
  • BOINC/BOINC.odt.

Synchronisation des 2 ordinateurs

Pour les 2 ordinateurs, le fixe et le portable, l'objet est d'assurer la conformité des contenus de leur répertoire SCAO respectif selon la règle de synchronisation de fichiers.

Une fois par semaine, sur l'ordinateur fixe, dans le répertoire SCAO :

  • sudo git status
  • En fonction du résultat, effectuer l'ajout des nouveaux fichiers et terminer par :
    • sudo git commit -a, cette commande va ouvrir fichier SCAO/.git/COMMIT_EDITMSG, dans ce fichier indiquer la raison du commit
    • ctrl x
    • sauver l'espace modifié ? Oui
  • sudo git push origin master
  • sur l'ordinateur portable :
    • sudo git pull origin master.

Compacter des fichiers avec la commande zip

Pour regrouper le contenu d'un répertoire en vue de l'envoyer à un correspondant.

zip - package and compress (archive) files

Ouvrir un terminal et taper la commande (exemple) :

  • zip quiet-cook.zip tp_quiet-cook

Libraries

En bon français, il faut dire bibliothèque logicielle.

En anglais Library_(computing).

Une bibliothèque logicielle est une collection de routines, qui peuvent être déjà compilées et prêtes à être utilisées par des programmes.

Pour éviter toute confusion linguistique, l'appellation utilisée par la suite sera celle issue de l'anglais : "library".

Au fur et à mesure des besoins ces libraries, installées sur le disque dur de l'ordinateur, se multiplient.

Sur l'ordinateur fixe ASUS, ces libraries sont présentent dans les répertoires :

  • /home/leruste/Téléchargements/teensy/avr/libraries
  • /home/leruste/Téléchargements/arduino-1.6.9/libraries
  • /root/Arduino/libraries.

Installation des libraries

La plupart des librairies se trouve sur le site github, un exemple :

la librarie Time publié par Paul Stoffregen.

Pour trouver une librarie sur le site github, il convient d'utiliser le moteur de recherche à gauche du logo. En tapant "Chrono" on trouve :

Chrono publié par Sofian Audry and Thomas Ouellet Fredericks

Pour installer ces libraries sur un ordinateur, dans notre exemple, sur l' ASUS, Github propose deux méthodes :

  1. le clonage
  2. le téléchargement.

D'autre part, le répertoire privilégié par le compilateur de l'arduino IDE est :

/root/Arduino/libraries

Dans le cas du clonage et dans l'exemple de la library Chrono, dans un terminal, tapez successivement :

Dans le cas du téléchargement, sur le site Github, effectuer le téléchargement, sur l'ordinateur, il en résulte le fichier ~Téléchargements/Chrono-master.zip, 2 méthodes d'installation s'offrent à vous :

La copie d'écran ci-dessous donne l'exemple de la sélection du fichier Chrono-master.zip :

Sélection du fichier .zip
  • Décompresser les fichiers puis les déplacer dans le répertoire /root/Arduino/libraries.

Arduino Wrapper library

J'ai rencontré pour la première fois cette terminologie de "wrapper library" en installant la librairie Telemetry Arduino.

Pytelemetry Command Line Interface

Le "Pytelemetry Command Line Interface" est complémentaire de la fonction réalisée par "Telemetry".

Il permet, à partir de l'ordinateur, la réception des données envoyées par le microcontrôleur ainsi que leur visualisation. Pour installer ce module, il faut disposer de :

Une installation de ce module a été entreprise, 2 problèmes ont été rencontrés :

  • Ubuntu 16.04 LTS permet l'installation de python des versions 2.7.x (2.7.12 sur l'ordinateur ASUS) mais pas au delà
  • le gestionnaire de paquetspip génère une erreur : cannot import name main.

Conclusion : ce module "Pytelemetry Command Line Interface" semble avoir été développé pour le monde de Windows sans préoccupation de sa compatibilité au monde de Linux.

Néanmoins, cette expérience aura permis d'explorer le langage de programmation Python qui semble être, en complément du langage BASH, un langage adapté pour développer des programmes dédiés au PC qui pourraient dialoguer avec le microcontrôleur.

Iphone 5

Voir le paragraphe "matériel" pour les généralités.

En date du 08 décembre 2018, pour communiquer avec les ordinateurs qui fonctionne sous Ubuntu, l'Iphone 5 nécessite :

  • une version d'Ubuntu limitée à la 16.04 LTS ainsi que l'installation de 2 logiciels :
  • libimobiledevice : a library to communicate with services of Apple iOS devices using native

protocols.

  • ifuse : a fuse filesystem implementation to access the contents of iOS devices.

N.B. : Filesystem in UserSpacE (FUSE)

Ils convient de les installer selon la procédure d'installation

Le lancement de la commande idevicepair pair donne :

leruste@leruste-System-Product-Name:~$ idevicepair pair

SUCCESS: Paired with device 68e0a6f5d8bef2d62e1a91c949a49e6d26338fd6

Par contre, le lancement de la commande ifuse donne l'erreur suivante :

  • ~ ifuse /media/leruste/ipod
  • GnuTLS error: Error in the pull function. - Failed to connect to lockdownd service on the device

Cette erreur nous amène sur Github :

Build with OpenSSL instead of GnuTLS. GnuTLS does not work with iOS10 devices. The package maintainer in Ubuntu built libimobiledevice with --disable-openssl option forcing GnuTLS. See the last comment in this issue for my solution.

Traduction : Construire avec OpenSSL au lieu de GnuTLS. GnuTLS ne fonctionne pas avec les appareils iOS10. Le responsable du paquet dans Ubuntu construit libimobiledevice avec l’option--disable-openssl option forçant GnuTLS. Voir le dernier commentaire à ce sujet pour ma solution.

Pour découvrir qu'il est préférable de dé-installer avec la commande :

  • sudo apt-get remove libimobiledevice6

Beaucoup de baratin et finalement :

Extrait de la procédure :

To compile run:

  • ./autogen.sh (By default, OpenSSL will be used.)
  • make
  • sudo make install

Sur l'ordinateur portable LDLC, j'ai déroulé cette seconde procédure d'installation qui consiste à recompiler à partir des sources en respectant à la lettre le paragraphe "requirements".

Le résultat est rigoureusement le même :

  • idevicepair pair OK
  • airel@airel-W230SD:~$ sudo ifuse /media/airel/iphone

GnuTLS error: Error in the pull function.

Failed to connect to lockdownd service on the device.

Try again. If it still fails try rebooting your device.

En conclusion, la différence fondamentale entre les 2 procédures d'installation est au niveau de l'option prise lors de l'exécution du fichier bash autogen.sh, elle est :

  • --disable-openssl pour la première installation
  • sans option pour la seconde installation qui correspond à : By default, OpenSSL will be used.

Pour cette seconde installation il s'agit bien de GnuTLS error, ce qui semble prouver que l'option par défaut n'a pas été prise en compte.

N.B. : 1) pour plus de détails voir le fichier README.

2) la compilation de libimobiledevice et ifuse est incomplète, il convient de la vérifier et si besoin de la consolider.

Erreur :

Making check in tools

make[1] : on entre dans le répertoire « /home/airel/libimobiledevice/tools »

 CCLD     idevice_id

../src/.libs/libimobiledevice.so: undefined reference to `usbmuxd_save_pair_record_with_device_id'

collect2: error: ld returned 1 exit status

Makefile:653 : la recette pour la cible « idevice_id » a échouée

Interprétation :

ld returned 1 exit status :

  • ld - The GNU linker
  • ld combines a number of object and archive files, relocates their data and ties up symbol references. Usually the last step in compiling a program is to run ld.

Le programme cherche à connaître le idevice_id pour le mémoriser dans la variable usbmuxd_save_pair_record_with_device_id et n'y parvient pas.

le idevice_id est à priori 68e0a6f5d8bef2d62e1a91c949a49e6d26338fd6.

J'identifie le fichier libimobiledevice.so :

airel@airel-W230SD:~/libimobiledevice$ ls -l src/.libs/libimobiledevice.so

lrwxrwxrwx 1 root root 25 déc. 30 16:58 src/.libs/libimobiledevice.so -> libimobiledevice.so.6.0.0

La commande "ls" ci-dessus montre que le fichier est bien identifié et qu'il est redirigé vers un fichier exécutable du même nom + .6.0.0.

La ligne 653 du fichier Makefile est :

  • @rm -f idevice_id$(EXEEXT)

la variable usbmuxd_save_pair_record_with_device_id est pour le moment introuvable.

(Re)compiler un logiciel des dépôts

C'est dans certains cas un passage obligé, en particulier pour installer les logiciels nécessaires à la communication avec l'Iphone.

Pour avoir une idée de la procédure à suivre, suivre le tutoriel compilation.

La définition du compilateur est donné par Wkipédia. En quelque mots, un compilateur est un programme qui transforme un code source écrit dans un langage de programmation (le langage source) en un autre langage informatique (appelé langage cible).

Pour créer ce langage cible, un système d'Autotools est utilisé. Ce système Autotools (ou GNU build system) est un terme général utilisé par la communauté anglo-saxonne pour désigner l'ensemble des outils de build du projet GNU. Voir l'organigramme général à l'aide du même lien Autotools.

Make est un logiciel qui construit automatiquement des fichiers, souvent exécutables, ou des bibliothèques à partir d'éléments de base tels que du code source. Il utilise des fichiers appelés makefile qui spécifient comment construire les fichiers cibles. Make cherche dans le répertoire courant le makefile à utiliser. Par exemple, le make de GNU cherche dans l'ordre, un fichier GNUmakefile, makefile, Makefile, puis exécute les cibles spécifiées (ou par défaut) pour ce fichier uniquement.

Sur un dépot comme Github, le paquet libimobiledevice comprend au niveau du répertoire principal un fichier Makefile.am, à l'aide du Make, ce fichier permet de contruire les 2 fichiers suivants :

  • Makefile.in
  • Makefile.

La documentation Ubuntu explique la méthode pour (Re)compiler un logiciel des dépôts.

Maintenance

Ventilation de l'ordinateur

Computer cooling

Heat sink (Dissipateur de chaleur)

Ventilation de l'ordinateur

Thermal past

Thermal grease

conrad

Pour faciliter le dépoussiérage du dissipateur de chaleur monté sur le CPU, Olivier l'a démonté, puis a rencontré quelques difficultés lors du remontage. Ne disposant pas dans l'immédiat de pâte thermique, la pâte résiduelle a été nettoyée mais n'a pas été remplacée. Les 4 "vis" de fixation en matière plastique s'avèrent délicates lors du remontage. Le serrage des 3 premières s'effectuent relativement facilement, celui de la quatrième est beaucoup plus difficile.

Voir le "user guide de la P5Q motherboard".

La préconisation est le serrage simultané de 2 vis diamétralement opposé.

Si le serrage des 4 "vis" n'est pas correct, lors du démarrage de l'ordinateur, après 1 minute, la température du CPU passe de la température ambiante à environ 90°C.

Remplacement de la batterie de la carte mère

Sur la carte mère, cette batterie "Lithium cell CMOS power" est localisée à coté des connecteurs SATA.

Le remplacement de la batterie de la carte mère.

Synchronisation des 2 ordinateurs

Les Virus et arnaques

How to reset Internet Browsers to their default settings?

En résumé, dans le menu de firefox :

  • ? aide - Information de dépannage - réparer firefox - confirmer réparer firefox.

Les sauvegardes et les restaurations

Généralités

sauvegarde informatique (wikipédia.fr) sauvegarde (wiki Ubuntu.fr)

Pour organiser les sauvegardes

Les fichiers qui résident sur les disques durs d'un ordinateur sont la résultante de :

  • l'installation et des mises à jour :
    • du système d'exploitation
    • des logiciels applicatifs
  • des données générées :
    • par l'utilisateur
    • par les logiciels applicatifs.

Dans l'hypothèse d'un crash informatique (plantage) qui nécessite une nouvelle installation partielle ou totale, il faut que la politique de maintenance mise en place soit à même de parer toute situation.

Parmi les fichiers cités ci-dessus, il faut donc bien différencier ceux que l'ont peux retrouver facilement (système d'exploitation, logiciels d'application) de ceux qui contiennent des données générées.

Ces données générées sont regroupées dans le répertoire de l'utilisateur sous le répertoire /home qu'il convient de sauvegarder en totalité.

Dans notre cas :

  • le répertoire de l'utilisateur à sauvegarder est :
    • /home/leruste pour l'ordinateur ASUS
    • /home/airel pour l'ordinateur COMPAQ
  • j'ai ajouté sur les 2 ordinateurs un répertoire /home/deja-dup (emplacement de stockage).

N.B. :

  • des logiciels comme Thunderbird crée sous le répertoire de l'utilisateur un répertoire dont le nom est précédé d'un point, .thunderbird dans notre cas. D'autres exemples : .adobe - .dbus - .dropbox - .gconf - .gitconfig. Attention : ces répertoires sont nombreux, il faut donc s'assurer qu'ils sont correctement sauvegardés.
  • l'emplacement de stockage (/home/deja-dup) doit être séparé de celui des données générées, idéalement sur un disque dur séparé.

Déja-dup

Les sauvegardes et les restaurations sont effectuées à l'aide du logiciel déjà dup. La sauvegarde est journalière et automatisée.

La restauration de l'intégralité des fichiers est simple mais peut par contre être longue.

La restauration d'un seul fichier est plus délicate car le fichier de sauvegarde est compressé. Par exemple :

duplicity-new-signatures.20170416T090035Z.to.20170418T091639Z.sigtar.gz

Ce fichier .gz

Avec la commande gunzip (compress or expand files) on obtient le fichier :

duplicity-new-signatures.20170416T090035Z.to.20170418T091639Z.sigtar

Avec la commande tar (stores and extracts files from a tape or disk archive), en fonction des attributs utilisés, on obtient :

  • la liste des fichiers contenus dans l'archive avec -tf
  • la restauration d'un ou plusieurs fichier avec -xf et le nom du répertoire ou du fichier après le nom de l'archive .sigtar

Attention : cette restauration se fait avec toute l'arborescence sous un répertoire nommé "signature".

Pour paramétrer deja-dup :

Menu du logiciel de sauvegarde deja-dup

Selon le menu ci-dessus :

  • Vue d'ensemble : restaurer ou démarrer une sauvegarde
  • Dossier à enregistrer : /home/leruste ou /home/airel
  • Dossier à ignorer : exemple Téléchargements
  • Emplacement de stockage : /home/deja-dup
  • Planification - Exemple : sauvegarde automatique, chaque jour, conserver au moins 6 mois.

Thunderbird (sauvegarde du profile)

Thunderbird saves personal information such as messages, passwords and user preferences in a set of files called a "profile", which is stored in a separate location from the Thunderbird program files. Pour plus de détail, cliquez sur le lien profile.

Pour l'ordinateur ASUS, le profile correspond à un ensemble de fichiers stockés dans le répertoire :

.thunderbird/9nl8338i.default

Pour sauvegarder ce profile, il suffit de sauvegarder le contenu du répertoire, par exemple sur une clé USB à partir d'une commande :

cp -v .thunderbird/9nl8338i.default/* /media/leruste/SAUVEGARDE1/profile_thunderbird

Paquets installés

Sauvegarde et restauration de la liste des paquets installés pour restauration, duplication ou migration

Site web

Le site web fait l'objet d'un projet séparé