Déshydrateur à fruits

De fablabo



Fabrication de séchoir solaire pour aliments (fruit, plantes aromatiques)



Contexte

summerlab

déroulé du projet

Jour1 - dimanche : échanges, état de l'art, choix de conception

Sources :

https://yonnelautre.fr/spip.php?article3511 --> Premier modèle envisagé. Nécessite un ventilateur pour évacuer l'air humide, donc on favorise plutôt un modèle 100% low tech :

Plans : https://lesmoutonsenrages.fr/2015/05/04/conservation-des-aliments-construction-dun-sechoir-alimentaire-solaire/

En photos : http://www.yourtes-ardeche.com/2012/07/fabrication-dun-sechoir-solaire.html

(autres idées/dessins/indications : http://www.le-projet-olduvai.com/t7246-sechoir-solaire-ou-deshydrateur-solaire)


On choisit de diviser les dimensions par 2 pour faciliter le transport/stockage


Jour2 : achat de matériaux, début de fabrication

Achats :

  • Tasseaux (sapin)
  • baguettes d'angle
  • tôle acier
  • plaque de verre (+ découpe)
  • colle
  • serre-joints

1er chantier : fabrication du capteur = une plaque de verre sur une tôle en acier peinte en noir (avec un espace d'environ 5cm entre les 2 pour laisser circuler l'air), enfermées dans un cadre en bois.

On a fait découper la plaque de verre aux dimensions prévues sur le plan (moins l'épaisseur des tasseaux et baguettes). Découpe des tasseaux et baguettes aux dimensions du cadre, d'abord à la scie mécanique mais la lame n'est pas terrible, et le sapin se casse très vite. On passe à la scie sauteuse ensuite : c'est mieux !


Jour3 : Suite du capteur + fabrication de la première clayette + séchage au soleil

Jour4 : Fabrication d'une V2 améliorée de la clayette + séchage au soleil

piste d'amélioration

- Clayettes : le tulle a l'avantage d'être léger et d'avoir un maillage fin, mais certains fruits restent collés dessus en séchant (abricots) --> difficile à décoller puis à nettoyer, risque de moisissure, et ça fait moche --> Utiliser plutôt une grille en inox ?


- Clayettes #2 : fixation du tulle : premier essai avec l'agrafeuse de l'accueil. Pas trop faite pour ça, mais le bois est tendre, ça rentre. Par contre, difficile d'obtenir un tulle bien tendu partout, sans pli, galère à fixer. --> 2ème essai : on tend le tulle à l'arrière du cadre, à la manière d'une toile de tableau, puis on le colle et on le presse avec un deuxième tasseau. C'est beaucoup mieux !

clayette V2