Oh la Fraiseuse ! : Différence entre versions

De fablabo
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 18 : Ligne 18 :
  
  
L'idée que de dessiner, concevoir, ma propre machine s'est d'abord imposé naturellement à moi. Cette stratégie, bénéfique parce que toujours soutenue par la nécessité que d’acquérir de nouvelles compétences  pour une fois, ne m'a pas semblé pertinente.  
+
L'idée que de dessiner, concevoir, ma propre machine s'est d'abord imposé naturellement. Cette stratégie, bénéfique parce que toujours soutenue par la nécessité que d’acquérir de nouvelles compétences−dans ce contexte−ne m'a pas semblé pertinente.
  
 
Comment alors accéder à mon désir que d'avoir l'usage d'une cnc à  faible coût.
 
Comment alors accéder à mon désir que d'avoir l'usage d'une cnc à  faible coût.
Ligne 24 : Ligne 24 :
 
Après quelques discutions, Glenn m'a proposé de porter mon intention sur le projet MakerFr.
 
Après quelques discutions, Glenn m'a proposé de porter mon intention sur le projet MakerFr.
  
j'ai été conquis de suite. De part la richesse de la documentation, les contributions d'un nombre certain d'internautes sur le forum dédié à la fabrication des machines que propose le site:
+
J'ai été conquis de suite de part la richesse de la documentation, les contributions d'un grand nombre d'utilisateur  sur le forum dédié à la fabrication des machines de MakerFr.
Plus encore les spécifications de la Fraiseuse correspondait à mon cahier des charges, un précision de l'ordre de 100µ, une surface d'usinage extensible à moindre coût : la possibilité d'adapter la machine aux dimensions standards des matériaux du commerce et la majorité des pièces de la machine à imprimer évitant des usinages peu adaptés à la configuration actuelle du Fablab.
+
Les spécifications de la Fraiseuse correspondait à mon cahier des charges, un précision de l'ordre de 100µ, une surface d'usinage extensible à moindre coût : la possibilité d'adapter la machine aux dimensions standards des matériaux du commerce. Enfin la majorité des pièces de la machine sont à imprimer évitant ainsi des usinages peu adaptés à la configuration actuelle du Fablab.
 
 
Aussi pour l'impression des pièces
 

Version du 18 décembre 2019 à 17:48


Oh la Fraiseuse ! Une action collective pour la fabrication de Fraiseuses perso

Presentation.png

Contributeur·ice·s

Statut du projet

Fonctionnel

Statut de la publication

Brouillon

License

CC-by-sa-3.0 - Creative Commons Attribution CC-by-sa-3.0 France

Inspiration

MakerFR

Fichiers source

Outils




Bonjour à Tous,

Préambule par Wxtxw

Depuis que je fréquente le FabLab, l'idée d'usiner des formes en vue de la réalisations de sculptures me taraude fortement. Pas de vis sans expérience ... et les expériences que j'ai pu mener avec les différentes machines de Plateforme C m'ont conduit à envisager fortement la fabrication de ma propre Fraiseuse. Avec l'espoir de travailler dans des formats plus en accord avec ma pratique de sculpteur et , plus encore, s'affranchir de stratégies propriétaires par trop limitantes.


L'idée que de dessiner, concevoir, ma propre machine s'est d'abord imposé naturellement. Cette stratégie, bénéfique parce que toujours soutenue par la nécessité que d’acquérir de nouvelles compétences−dans ce contexte−ne m'a pas semblé pertinente.

Comment alors accéder à mon désir que d'avoir l'usage d'une cnc à faible coût.

Après quelques discutions, Glenn m'a proposé de porter mon intention sur le projet MakerFr.

J'ai été conquis de suite de part la richesse de la documentation, les contributions d'un grand nombre d'utilisateur sur le forum dédié à la fabrication des machines de MakerFr. Les spécifications de la Fraiseuse correspondait à mon cahier des charges, un précision de l'ordre de 100µ, une surface d'usinage extensible à moindre coût : la possibilité d'adapter la machine aux dimensions standards des matériaux du commerce. Enfin la majorité des pièces de la machine sont à imprimer évitant ainsi des usinages peu adaptés à la configuration actuelle du Fablab.