Modifications

Aller à : navigation, rechercher

Spectrométrie

1 631 octets supprimés, 22 avril 2017 à 16:32
Analyse de l'existant : doublon avec le paragrpahe suivant
=Analyse de l'existant=
En 2010, Paul Scheeline de l'université de l'Illinois a proposé une première utilisation de l'appareil photo du téléphone portable comme capteur de spectrographe avec un kit à quelques dollars. Son projet très bien documenté est surtout mis en avant pour ses propriétés pédagogiques plutôt que la fidélité des mesures. Néanmoins le code source et la version java en ligne du programme le rendent très utile. Depuis une foule de projets plus ou moins ouverts se sont engouffrés dans cette voie. On peut notamment citer [http://myspectral.com/ Spectral], une entreprise slovaque, qui propose un spectrographe à bas coût construit autour d'un Arduino (399€ HT), dont le logiciel basé sur Processing est libre. Les sources du matériel ne sont malheureusement pas libres.
 
Un rapide tour d'horizon fait apparaître que la solution du kit fente longitudinale/lentille plan convexe (ou pas)/lentille de réseau de diffraction est quasi universellement adaptée. Un écueil subsiste, celui de la qualité très variable des APN équipant les téléphones, notamment du logiciel assurant automatiquement exposition & balance de blancs. Du coup, il apparaît que les résultats obtenus avec un téléphone, aussi intelligent soit-il, ne seront pas comparables avec ceux obtenus avec le même dispositif équipant un autre appareil, ou encore le même appareil avec un logiciel de prise de vue différent. comme précisé sur le site de Public Lab, le manque d'étalonnage des dispositifs ne permet pas de comparer automatiquement les pics observés aux bases de données comme celle du NIST.
 
=Performance de la méthode=
==Niveau de précision de la méthode==
Emailconfirmed
434
modifications

Menu de navigation