Expérimentations Labo Commun 2022

De fablabo

Le Labo Commun Papier/Machine a valeur de laboratoire et d’observatoire des hybridations, collisions, mutations qui pourront résulter du mélange de ces deux univers, en proposant aux artistes, artisans et plus largement à une communauté d’intérêts d’accéder à de nouvelles formes de production et d’explorer ces sujets ensemble.

Initié en 2014, ce programme a oscillé entre exploration tous azimuts, via notamment l’accueil d’artistes en résidences, et expérimentation thématisée autour du livre objet notamment.

Depuis 2021, Papier/Machine ouvre une nouvelle page de son histoire, plus collective, en proposant un nouveau format de questionnement et d’expérimentation collective: le Labo Commun Papier/Machine.

Rendez-vous du 21/22 mai

Encres végétales (Jonas)

Vu qu'il y a l'air d'avoir du monde intéressé par les encres végétales (fabrication et utilisation) à cet atelier, je vous transmet le contact d'une bonne amie qui travaille dans ce domaine depuis des années :


N'hésitez pas à la contacter si vous voulez en apprendre plus sur son travail et dans ce domaine : )

Faire un tampon en mode raster (Jonas)

Matériau utilisé : feuille de gomme à tampon, spécial laser (2,3mm d'épaisseur, couleur gris clair). Trouvable sur internet via les termes suivants : "rubber stamp laser sheet engraving" (exemple : https://www.ebay.fr/sch/i.html?_nkw=rubber+laser+sheet+stamp&_sacat=0&_sop=15). La couleur de la gomme n'a a priori pas d'importance (des tampons depuis une gomme verte ont été faits par le passé à Ping).

Matériel utilisé : la grosse graveuse jaune top badass (Signstech 1512SP customisée)

Logiciels utilisés : Inkscape 1.1 + plugin laserengraver (Laserengraver)

Réglages idéaux (trouvés par empirimse) :

  • Focale : 2,3mm (c'est épaisseur du matériau)
  • Vitesse du laser en gravure : 5000 mm/min
  • Puissance du laser min en gravure (blanc) : 0%
  • Puissance du laser max (noir) en gravure : 50% --> efficace dès 30% mais comme le grignotage n'est pas super haut à cette puissance (0,3mm de grignoté contre 0,45mm à 50%) cela complique l'encrage (= plus de risque d'avoir l'arrière plan du tampon qui s'encre et donc s'imprime sur le papier (effet sympa cependant, donc si vous cherchez un petit côté brut/glitch, 30% c'est cool))
  • Résolution : 300 dpi

Astuces pour avoir le plus beau résultat possible

  • Bien faire gaffe à la résolution du raster fait sous inkscape afin de limiter les "effets d'escalier". Le mieux c'est de rasteriser le vecteur agrandi sur un format significativement plus grand que la gravure cible (exemple pour un petit tampon de 5x3cm, rasteriser depuis un vecteur en grande taille genre A3), puis réduire celui-ci à la taille cible avant de lancer le plugin
  • Pour un tampon il faut bien penser à inverser l'image (miroir vertical, à l'envers, comme si vous lisiez dans un miroir quoi) afin que l'impression générée par le tampon soit à l'endroit !
  • Pour un tampon penser à mettre des bords vides (gravés) autour de la partie non gravée (= celle qui sera imprimée sur le papier) afin de faciliter la découpe (à la main)
  • Même avec l'air comprimé soufflé pendant la gravure, le plastique gravé fait de la fine poussière, il est donc souhaitable d'enlever celle-ci en frottant délicatement avec un pinceau ou tout autre brosse douce afin d'encrer le tampon pour une première utilisation

Questions pour aller plus loin

  • La netteté des contours augmente-elle significativement si on travaille en basse vitesse (autour de 2000 ou 3000 mm/min) ?
  • Que se passe-t'il si on joue avec la focale (au dessus de la surface (>2,3mm ici) ou en dessous (<2,3mm ici))? Limite-t'on "l'effet d'escalier" et donc améliorons-nous la qualité du tampon (netteté des contours) ?
Faire un normographe (Jonas)

Normographe ? Kezako

Le normographe, appelé aussi trace-lettre est un outil basé sur le principe de pochoir. Il sert entre autres pour tracer des formés définies comme des lettres donc, utile pour les jeunes écolier-es, mais aussi des formes dédiées pour les architectes et autres professions techniques (chimie, électricité, informatique...).

Le but de la manip est de fabriquer un normographe avec des symboles personnalisés et cools (par exemple des pistolets et des clitoris). Encore mieux si on peut faire des règles précises au millimètre ! Est-ce que ça déjà été fait ? Oui visiblement !

Matériau utilisé : acrylic de marque Perspex (spécial laser) mais toute autre marque qui fait de l'acrylique compatible découpe laser convient. Une grille de test (basse vitesse, 5mm d'épaisseur) a été laissée avec les autres dans le bac au dessus de la graveuse laser. La plaque fait 2,55mm d'épaisseur (sans les deux films) et 2,99mm avec les films

Matériel utilisé : la grosse graveuse jaune top badass (Signstech 1512SP customisée)

Logiciels utilisés : Inkscape 1.1 + plugin laserengraver (Laserengraver)

Réglages idéaux (selon la plaque de test) :

Selon la plaque de test (petite vitesse, 5mm épaisseur, fichier "GRILLE_EP5MM_F500-F4000.gcode") ça découpe à partir de 40% en puissance à 500mm/min, à 60% à 750mm/min et à 90% à 1000mm/min.

Astuces pour avoir le plus beau résultat possible

  • Si on veut un résultat impeccable il est souhaitable de laisser les film amovibles opaques qui recouvrent les deux faces de la plaque acrylique et ne les enlever qu'une fois la gravure terminée. Sans ces films, l'acrylique reçoit de la poussière qui est assez difficile à ôter (en frottant avec un pinceau sec en tout cas) et donc les découpes ne sont pas très jolies

Questions pour aller plus loin

  • Comment faire pour avoir un profil plus fin sur l'un des bords de l'objet ? Faut-il le travailler en amont (par découpage CNC (=difficile de conserver la transparence du matériau avec l'abrasion ?) ou bien par travail avec la chaleur (difficulté de garder un aspect totalement plat et uniforme) ?


Fabriquer un polygone en papier - cas du tetracontaèdre (Ewa

J'avais envie de fabriquer un polygone à 40 faces, il y en a plusieurs, j'en ai choisi un...

  • Il y a des sites qui font des trucs de dingue, sur celui-ci, vous trouverez des centaines de modèles 3D de polygones : dmccooey
  • J'ai ensuite utilisé ce site pour récupérer le tétracontahédre sous format .scad : kitwallace
  • Ensuite j'ai téléchargé OpenSCAD pour l'ouvrir et l'enregistrer en stl : OpenSCAD (il faut le renderer d'abord - F6)
  • La j'ai pu l'ouvrir avec Inkscape après avoir installé l'extension Papercraft : https://stadtfabrikanten.org/display/IFM/Papercraft+Unfold, après il a fallu rajouter les languettes pour coller les bords, dans la même extension : cardboard boxes -> tab generator. Il en met partout alors il faut en enlever manuellement.
  • Test de découpe du papier sur la machine et hop... Pour coller les languettes j'ai utilisé ce ruban adhésif double face d'une petite largeur.

Public Service Announcement

N'oubliez pas de sauvegarder vos liens sur archive.org (wayback machine) afin de garantir qu'ils soient toujours consultables dans quelques années

Expérimentations Cyanotype

créer des négatifs / typons avec la découpeuse vinyle en mode "crayon" (Maëlle)

Decoupeuse vinyle plotter maelle.png

La découpeuse vinyle peut facilement être détournée pour dessiner au lieu de découper, en utilisant un stylo ou un feutre à la place d'une lame, comme en témoigne la documentation de la page Plotter et cette expérience de création d'une illustration . C'est sur cette base que j'ai mené mes expérimentations.

J'ai d'abord créé un fichier sur inkscape , où j'ai écrit quelques mots en utilisant des supers typos de velvetyne et de bye bye binary.


J'ai vectorisé le texte pour que le tracé puisse être interprété par la machine, puis envoyé les instructions d'inkscape à la découpeuse vinyle grâce au plugin inkcut. J'ai ainsi réalisé un premier test de dessin avec l'outil de dessin mis à disposition, sur une feuille blanche, sans changer les paramètres enregistrés de découpe dans la machine, pour avoir un premier aperçu (soit vitesse de 10cm/s, force de 80g/f, offset à 0.250). BINGO, ça a fonctionné nickel du premier coup.

J'ai ensuite regardé et mesuré la forme, la taille et le diamètre du stylo jaune imprimé en 3D, et bidouillé mon marqueur fin standard pour l'adapter au porte-outil de la découpeuse vinyle, grâce à quelques tours de ruban de masquage. J'ai ensuite placé le marqueur dans le porte-outil en essayant de le mettre à une hauteur ni-trop-près-ni-trop-loin du châssis de la machine.

J'ai lancé un premier test avec le contenu du premier fichier sur une feuille transparente, sans changer les paramètres utilisé avec le stylo. Ça a bien fonctionné. Le stylo étant placé, et sans possibilité de le reboucher, j'ai donc décidé d'enchaîner les tests, en m'amusant avec les plugins spirographe et hatch fill, pour réaliser une série de formes et visuels utilisés comme négatifs / typons pour des usages en cyanotype dans un premier temps (car cela pourra me servir aussi pour la sérigraphie ou la tampographie). Résultat: nickel et des pistes chouettes à explorer.

Pour finir, une astuce à noter pour une prochaine fois en cas de besoin:

Si la dimension du négatif = la dimension du support final pour le cyanotype, prendre le temps de placer le point d'origine du porte outil de façon à centrer le motif sur le transparent peut faciliter le placement rapide des motifs à l'endroit souhaité sur le support.

Maelle cyanotype centrage negatif.png

Cela peut se faire en comparant la dimension de travail affichée sur la découpeuse vinyle avec la taille du motif dans les propriétés du document sur inkscape, et en faisant les calculs suivants pour la largeur ou la hauteur :

  1. largeur de la zone de travail - largeur du motif = marge totale ;
  2. marge totale / 2 = marge d'un côté
  3. largeur de la zone de travail - marge d'un côté = valeur à atteindre en cliquant sur les flêches de la découpeuse vinyle pour placer le porte-outil à son point d'origine