Borne d'archives

De fablabo



Borne de consultation des sites archivés de l'association PiNG.

Screenshot 2021-01-26 Archives.png

Contributeur·ice·s

Statut du projet

Fonctionnel

Statut de la publication

Brouillon

License

CC-by-sa-3.0 - Creative Commons Attribution CC-by-sa-3.0 France

Fichiers source

Lien




Pourquoi une borne d'archives pour les sites de PiNG ?

En 2019, pour affiner notre stratégie de valorisation et de partage de ressource, nous avons été accompagné par l’agence Opixido. Nous avons fait l'inventaire de l'ensemble des contenus postés par PiNG sur le web depuis plus de 15 ans. C'était... vertigineux. Comme le soulignait notre consultante, il est vrai que nous avions eu une fâcheuse tendance à expérimenter chaque nouvelle possibilité du web, chaque nouveau CMS, chaque nouvelle plateforme de blogs. La farandole des innovations, résultait aujourd'hui une liste d'une quinzaine de sites internets fragilisés, aux technologies disparates voire obsolètes.
De cet inventaire, est ressortie la volonté de rationaliser notre mise en ligne d’informations dans une logique de sobriété numérique : Après plusieurs années d’exploration du concept d’anthropocène, nous ne souhaitons pas que notre production de contenus soit elle-même surconsommatrice de ressources environnementales.
C'est pourquoi nous avons souhaité "ramasser nos poubelles du web". Il s'agissait de trouver le moyen de supprimer du réseau internet nos plus anciens sites, tout en conservant une mémoire de cette présence passée en ligne. Pour assurer cet archivage, une solution commune (et très impressionnante) est la Wayback Machine développée par Internet Archive. Ce site lancé en 1996 stocke et indexe des clichés du web et permet à ses utilisateurs de voir les versions archivées de pages Web à travers le temps. Cependant, l'archivage effectué n'est accessible qu'en ligne (bien que des sauvegardes soient disséminées de part le monde, à la Bibliotheca Alexandrina notamment, à Alexandrie). À l'inverse, nous voulions retirer nos archives du web, ce qui nécessitait la mise à disposition d'un stockage physique, local. L'idée nous est donc venue de créer une borne, mise à disposition dans l'espace ressource de l'association et permettant de consulter les anciens sites internets de PiNG.
Dans une perspective ethnologique, il était originellement envisagé de recréer au possible l'environnement de consultation de chaque site internet à l'aide de plusieurs machines virtuelles utilisant les systèmes d'exploitation correspondants à l'époque de chaque site. Cependant cette solution nous est rapidement parue trop complexe à mettre en place compte tenu des besoins réels de consultation de ces sites et des moyens techniques que nous pouvions déployer. Nous avons donc fait le choix d'une solution "low-tech" et faite main : Une borne fonctionnant à partir d'une carte électronique Raspberry Pi et habillée par des panneaux de contreplaqué réalisés à la découpeuse laser.

Archiver les sites de PiNG

Pour commencer, nous avons dressé la listes des sites internets considérés obsolètes et desquels il nous fallait récupérer des versions statiques :

   • renum.net
   • renum.net/leblog 
   • festivald.net/2014 
   • festivald.net/2015 
   • plateforme-c.org 
   • parcoursnumeriques.net 
   • artlabo.org/0 
   • artlabo.org/1 
   • labtolab.org 
   • parcoursnumeriques.net/carte 
   • summerlabnantes.net/2012
   • summerlabnantes.net/2013
   • summerlabnantes.net/2014
   • summerlabnantes.net/2016
   • marsmultimedia.info

Ensuite, nous les avons « aspirés », à l’aide du logiciel libre HTTrack Website Copier. Comme expliqué dans sa description, ce logiciel « permet de télécharger un site web d'Internet vers votre disque dur, en construisant récursivement tous les répertoires, récupérant html, images et fichiers du serveur vers votre ordinateur. HTTrack réorganise la structure des liens en relatif. »
Malheureusement, ce logiciel n’est pas une baguette magique, s’il nous a bien permis de reconstruire des versions statiques des différents sites, il ne nous permet évidemment pas de réparer d’un coup l’ensemble des contenus cassés ou manquants souvent liés à l’usage de plugins anciens, parfois non maintenus et défectueux. Nous obtenons donc une « capture » des sites tels qu’ils étaient au moment de leur « aspiration », une mémoire toujours fragmentaire.

Fabriquer une borne de consultation

Afin de mettre en valeur l’ensemble des contenus récupérés, nous avons réalisés une borne de consultation de ces archives.Nous sommes partis d’une carte Raspberry Pi, sous le système d’exploitation Raspberry Pi OS, sur laquelle nous avons copiés les données des sites internets aspirés et où nous avons ajoutés une page HTML qui sert d’interface de navigation dans les sites archivés. La page est construite sur le template Phantom mis à disposition sous licence Creative Commons Attribution 3.0 par HTML5 UP. Naturellement on peut l’ouvrir avec n’importe quel navigateur internet (dans notre cas chromium, préinstallé sous Raspbian).
L’écran d’affichage a été récupéré au fablab Plateforme C et l’habillage de la borne est constitué de panneaux de contreplaqué découpés avec la découpeuse laser du fablab.

Screenshot 2021-01-26 Archives.png
Screenshot 2021-01-26 Je suis la borne(1).png

L’ensemble des éléments nécessaires à la fabrication est consigné ci-dessous :

   • Rasperry Pi 4 2go
   • Adaptateur microHDMI / VGA
   • Carte SD 32go
   • Chargeur USB
   • Câble HDMI
   • Clavier avec pad intégré (nous avions choisi le Rii k18)
   • Écran de récupération
   • Panneaux de contreplaqué 5mm

Le temps de la réalisation il faut aussi :

   • Un câble RJ45 
   • Une souris 
   • Colle à bois 
   • Visserie 
   • Petit outillage atelier 
   • Instruments de découpe 
   • Serre-joints

Une fois l’ensemble des éléments (écran, clavier, chargeur…) branchés et installés sur la Raspberry Pi et le système d’exploitation installé (voir ici), il ne manque plus que l’habillage. Pour cela, nous sommes partis du générateur de plan de bornes d’arcades disponible sur festi.info qui nous fournit des plans au format SVG. Après de nombreuses retouches sur Inkscape pour adapter cas plans aux dimensions de notre écran, nous découpons les différents panneaux à l’aide de la découpeuse laser du fablab. Nous ne détaillerons pas cette partie car elle dépend beaucoup des dimensions de notre écran. Néanmoins si vous souhaitez les consulter, nos plans modifiés sont disponibles ici. Pour en savoir plus concernant le fonctionnement de la machine voir par-là.

Photo 2021-01-26 12-12-49.jpg
Photo 2021-01-26 12-12-53.jpg

La principale modification des plans fournis par le générateur boxes.py concerne la fixation de l'écran : Il est soutenu par l'arrière par une plaque de CP vissée dans les 4 trous correspondant au support VESA. Photo 2021-02-22 09-46-55.jpg