Slicer avec Slic3r

De fablabo



...


Ce tutoriel est là pour parcourir les différents réglages du logiciel Slic3r. Ce logiciel est utilisé pour faire du slicing, c'est-à-dire faire l'intermédiaire entre un fichier stl, qui est une forme 3D avec un maillage, et un fichier gcode, fichier d'instructions et de coordonnées à donner à l'imprimante 3D.

C'est ce logiciel qui est utilisé à Plateforme C. Les autres sont quand même dispos sur les machines, mais pour l'instant en autonomie... À voir aussi, le manuel sur le site de Slic3r : http://manual.slic3r.org/ Le manuel en français : http://www.fablab-lacote.ch/wiki/_media/wiki:machines:slic3r-manual-fr.pdf

Ce manuel français est disponible à Plateforme C, pour approfondir si besoin (cette page n'étant pas exhaustive de tous les paramètres !)

Première étape : récupérer le fichier de configuration initial

On importe dans slic3r le fichier de configuration par défaut de l'imprimante utilisée (asimov 1, 2 ou 3) pour définir ensuite les paramètres de l'impression. Ce fichier est construit avec des caractéristiques d'impressions basiques, et qui fonctionnent bien avec les Asimov.

  • Menu File
  • Load config
  • Trouver le fichier de config dans le dossier Config asimov (home/asimovN°): home/asimovN°/Config-Asimov/config_normale.ini

Un deuxième fichier de configuration est également disponible dans le même dossier : config_rapide.ini. Cette configuration est faite pour avoir un résultat plus rapide, mais cependant moins solide et joli; à utiliser par exemple en premier jet pour avoir un aperçu dimensionnel de la pièce.


Deuxième étape : Charger le fichier .stl de l'objet dans l'onglet plater

Ensuite, on peut passer aux choses sérieuses. Le premier onglet "plater" est celui dans lequel on importe sur le "plateau" le fichier .stl de l'objet.

  • Pour ajouter un objet sur le plateau :

> bouton add > choisir le fichier .stl

  • Pour mettre plusieurs objets différents sur le plateau

> faire add à nouveau

  • Pour ajuster le nombre d'exemplaires à imprimer:

> sélectionner "more" ou "fewer"

  • Pour paramétrer l'orientation de l'objet sur le plateau:

> outil "rotate"

  • Pour modifier les dimensions de l'objet (100% de la taille modélisation / ou + ou - ):

> outil "scale"

  • Pour avoir directement un fichier .stl avec les objets dupliqués et bien placés pour l'impression:

> commande "export .stl" Commentaire à ce propos: C'est mieux de faire cette manip que de modéliser deux objets identiques l'un à coté de l'autre car il peut y avoir des décalages, et donc des bugs dans l'impression

  • Pour exporter le gcode final qui servira à l'impression: export Gcode

Attention! ne faire cette manip qu'une fois que tous les paramètres sont bien en place, car il génère le fichier qui sera envoyé à l'imprimante. Et aussi: Tant que que la petite barre de chargement n'est pas complètement remplie en bas à droite, rien ne sert d'envoyer le gcode dans Pronterface, car il ne sera pas généré complètement! Vous risqueriez d'avoir un objet incomplet !

Une fois qu'on a bien chargé et configuré le placement de son objet, on va définir les paramètres de l'impression, du filament et de l'imprimante à l'aide des autres onglets: Print settings, Filament settings, Printer settings:

Onglet Print settings / Paramètres d'impression

Print settings permet de régler les paramètres d'impression pour chacun des éléments de l'objet. En effet, pour l'imprimante, l'objet se compose de plusieurs éléments:

  • Les parois
    • Verticales
    • Horizontales (fond/bottom et couvercle/top)
  • L'intérieur / le remplissage de l'objet: "infill"

On va paramétrer l'impression en naviguant dans le menu de l'onglet (colonne à gauche)

Layers and perimeters

Ici on paramètre la hauteur des couches par défaut et le nombre de couches pour les parois verticales et horizontales.

  • Layer height: par défaut, la "layer height"/hauteur de la couche, est de 0.2mm.

La première couche peut avoir une hauteur différente des suivantes. Par défaut, c'est 200% par rapport à la hauteur des couches, soit 0.4mm. Ainsi, elle accroche mieux au plateau.

  • Vertical shells/parois verticales
    • Perimeters : paramétrage du nombre de couches pour les parois verticales de l'objet (2 par défaut)
    • Randomize starting points : cocher cette case permet de commencer chaque couche par un point aléatoire sur la paroi, ce qui a pour effet d'équilibrer le dépôt de la matière et d'éviter de déformer une paroi à cause d'une bavure qui serait toujours au même endroit.
    • Generate extra perimeters when needed : cocher cette case permet de générer si besoin, des parois supplémentaires non comprises dans la modélisation de l'objet
  • Horizontal shells

configuration du fond/ bottom et du couvercle/ top

  • Solid layers top/bottom : le nombre de couches pour le bottom et le top
  • Advanced


Onglet infill

L'infill, c'est le remplissage de l'objet.

  • Fill density: réglage de la densité de remplissage (100% = plein / 0% = vide) / par défaut 15%

Ce paramètre a une influence directe sur la durée de l'impression. Plus l'objet sera plein, plus le temps d'impression sera long car il y aura plus de matière à déposer. Un remplissage de 20-25% offre déjà une solidité conséquente. Aller au delà de 30% est très rarement nécessaire.

  • Fill pattern: réglage du motif de remplissage.
    • Honeycomb = style ruche d'abeille
    • Rectilinear = remplissage rectiligne
    • Concentric = remplissage du bord vers le centre

Voir et tester les différents motifs de remplissage sur le manuel de Slic3r : http://manual.slic3r.org/expert-mode/infill

  • Advanced:
    • Infill every = définit la récurrence du remplissage : 1 fois par couche par défaut
    • Only infill where needed = décider de ne remplir qu'en cas de besoin
    • Solid infill every = récurrence du remplissage de couches pleines entre les couches
  • Fill angle = angle de l'extrusion de la matière
  • Solid infill treshold area
  • Only retract when crossing perimeters: cocher cette case pour que la rétractation du filament par l'extrudeur n'intervienne que sur les parois
  • Infill before perimeters : remplir d'abord l'intérieur et ensuite les parois / ou l'inverse


Onglet speed

Ce sont les paramètres de vitesse de l'extrusion selon les différents éléments.

A COMPLETER

Onglet skirt and brim

Ce sont des réglages qui permettent de roder le débit de la buse au début de l'impression (en faisant une bordure) et d'améliorer l'adhésion de l'objet au plateau (en faisant une "jupe" autour de l'objet, on donne un effet "ventouse" à l'objet sur le plateau). La bordure et de la jupe seront donc ajoutés à l'objet sur la surface du plateau au début de l'impression. Pourquoi mettre une jupe et une bordure à votre objet ?

  • Pour que l'extrudeur crache un peu en début d'impression, et des fois aussi pour vérifier le bon positionnement de l'objet sur le plateau
  • C'est intéressant de faire une jupe pour les petits objets qui n'ont pas beaucoup de surface d'adhésion au plateau
  • La jupe sert aussi pour faire de la marge à l'objet, en cas de besoin de le fixer au plateau avec du scotch de peintre (si la température extérieure est froide par exemple...)
  • C'est bien aussi pour les coins en angle droit, pour éviter qu'ils se décollent et fassent des angles pas nets.
  • (liste non exhaustive)
Onglet support material

Ce sont les réglages liés au support, à l'échafaudage, si nécessité d'en avoir un. Attention, il y a une différence entre le remplissage de l'objet, qui constitue l'intérieur de l'objet modélisé, et le support, qui est un ajout de matière en plus pour supporter des trous à l'intérieur de l'objet, ou des angles trop penchés, voire en porte à faux. On ne peut pas imprimer sur du vide, on a donc besoin d'échafaudages pour certains objets qui comportent des trous, des voûtes,etc...

  • Suport material
    • Generate support material : cocher cette case pour générer du support
    • Overhang treshold : définir l'angle à partir duquel on va générer du support, par exemple à partir d'une paroi verticale à 45°
    • Enforce support for the first layers / définir sur combien de couche on renforce le support
    • Raft = génère une sorte de "radeau" qui permet de supporter le support sur le plateau (à utliser en fonction du type d'objet, rarement utile, et très chronophage)
  • Options for support material and raft

réglages des options de remplissage du support, du pattern, l'espacement, l'angle d'extrusion,etc. // comme pour l'infill !

Astuces:

  • Contact Z distance à 0.2 mm, permet que le support soit un peu "décollé de la pièce" pour pouvoir le détacher plus facilement.
  • Comme pour le remplissage / infill de l'objet, choisir le motif du support en fonction des besoins par rapport à votre objet.
Onglet notes

Ce sont les commentaires en début de gcode (dans le start). Tu peux y raconter ta vie ou la vie du truc, une présentation de l'objet, quelques réglages pour éviter d'avoir à fouiller dans le gcode, ...

Onglet output options
  • Sequential printing

comment il imprime plusieurs objets en même temps : un par un ou tous en même temps couche par couche

    • Complete individuals objects : cocher pour imprimer un par un
  • Extruder clearance:

c'est la zone ou de tolérance où l'extrudeur peut passer sans heurter d'autres objets en cours d'impression.

  • Output file
  • Verbose g-code : ??
  • Output filename format:

nom du fichier de sortie, slic3r enregistre directement le fichier dans le répertoire où on a été cherché l'objet.

  • Onglet multiple extruder / si plusieurs extrudeurs, paramètres pour assigner les fonctions aux différents extrudeurs (le 1 fait le remplissage et les parois, le 2 le support,etc...)


Onglet advanced

Paramètres liés à la dimension de l'extrusion ! À savoir :

  • Le réglage est en relation directe avec la taille de la couche définie dans l'onglet layers. Attention à ne pas dépasser la taille max que peut extruder l'extrudeur (= son diamètre ! =0.4mm)...sinon slic3r indiquera un message d'erreur dans l'export du gcode.
  • Extrusion widht
    • Default extrusion width : la largeur par défaut de l'extrusion. On peut être amené à régler ce paramètre pour optimiser le remplissage de l'objet par exemple...

Astuce:

  • 110% est un bon chiffre ! C'est mieux de mettre ça que de ne rien mettre. Le risque, étant de voir des pièces déformées (cf projet florelle feodera)
    • First layer : 200%

Les autres paramètres peuvent aussi être modifiés, mais cela marche très bien quand on les laisse à 0

  • Flow : quantité de matière que tu ajoutes ou pas quand tu fais un pont
  • Other :
  • Threads : option de vitesse de calcul de la machine pour faire le gcode
  • Resolution : résolution de la "grille virtuelle" qui permet d'arrondir les calculs d'emplacement des points de l'objet par rapport à la modélisation


Filament settings

Ce sont les réglages relatifs à la matière utilisée pour l'impression :

  • Le diamètre de la matière : 1.75mm ou 3mm. Même quand il y a marqué 2.85mm sur les bobines, c'est bien souvent quand même 3mm. À Plateforme C, les 3 Asimov utilisent pour le moment du 3mm; mais un changement ne saurait tarder !

Attention à bien régler ce paramètre, sinon l'impression va mal se passer ! Voire très mal...

  • Réglage de la température de l'extrudeur et du plateau, pour la première couche et les suivantes. Attention au type de matière que vous utilisez !
    • Si vous utilisez du PLA, la température de l'extrudeur devra être à 195° pour la première couche et 190° pour les suivantes. La température du plateau sera à 70° pour toute les couches.
    • Si vous utilisez de l'ABS, la température de l'extrudeur devra être à ° pour la première couche et ° pour les suivantes. La température du plateau sera plutôt à 110° pour toute les couches.

Ces températures ne sont pas universellement fonctionnelles. Ce sont des valeurs communément utilisées, mais il reste à vous d'ajuster légèrement ces réglages en fonction des impressions !

  • Cooling : réglage du refroidissement par les ventilateurs de l'imprimante

À savoir ! Le réglage des températures d'impression sera contenu dans le gcode. Dans Pronterface, on commandera les températures de l'imprimante avant l'impression, mais une fois lancée, l'imprimante suivra les températures incluses dans le gcode. Attention donc à bien les régler de la même façon dans les deux logiciels, pour une utilisation optimisée !

Onglet Printer settings

Configuration des paramètres de l'imprimante. Ici on retrouve la dimension du plateau, le diamètre de la buse, la définition du centre du plateau, etc... Ces paramètres sont réglés pour les Asimov dans le fichier de configuration par défaut. Normalement, pas besoin d'y toucher !

Enregistrer sa configuration et générer le gcode

Quand on a terminé son paramétrage, voici les dernières manips à effectuer avant de passer à l'impression.

  • Revenir sur l'onglet "plater"
  • En sélectionnant le sous-onglet "Preview" en bas de l'écran, on peut visualiser ce qu'il se passera pendant l'impression, couche par couche. On peut également voir si les supports sont bien au bon endroit, de la bonne dimension,... De même pour la jupe et la bordure.
  • Exporter le gcode : "export gcode"

Attention, il faut bien attendre que Slic3r ai terminé la génération du gcode, sinon on risque d'avoir une moitié d'objet ! Ceci est visible avec la barre de progression en bas à droite de la fenêtre.

  • Quand l'export est terminé, aller dans son dossier personnel dans "Documents" pour chercher le gcode.

Vous pouvez l'ouvrir avec "Kwrite" pour voir à quoi il ressemble. Puis passer à l'étape suivante, l'impression !