Impression 3D et réparation

Révision de 5 février 2019 à 11:45 par AdrienM (discussion | contributions)


...

JoliAfficheur.jpg

Contributeur·ice·s

Statut du projet

{{{status}}}

Statut de la publication

{{{status_pub}}}

License

CC-by-sa-3.0 - Creative Commons Attribution CC-by-sa-3.0 France

Inspiration

Fichiers source

Outils

Ingrédients

Lien





L’impression 3D, une technologie bonne qu’à fabriquer des Yoda moches et des gadgets inutiles ? Que nenni ! Réparer des objets en remplaçant une pièce défectueuse, réaliser des petit hacks de la vie quotidienne, concevoir des objets pratiques correspondant à ses besoins, c’est de l’ordre du possible pour toute personne fréquentant un fablab ou possédant une imprimante 3D.
Comment s'y mettre ? Par quoi commencer ? C'est ce que nous allons voir dans cette page
!!! Attention, documentation en cours, cette page évoluera en fonction des contributions. C'est forcement un peu incomplet pour l'instant.
!!! Page contributive. Vous êtes libre d'apporter votre expérience, vos exemples et vos projets de réparation utilisant l'impression 3D à cette page.


Ressources

  • Une méthodo (en anglais) pour réparer un objet en utilisant l’impression 3D

(analyser la pièce cassée et son contexte, mesurer, dessiner, prendre en compte le sens de l’impression pour garantir une meilleure solidité, etc.)
Fixing the Stuff Around You With a 3D-printer, sur Instructables.com https://www.instructables.com/id/Fixing-the-stuff-around-you-with-a-3D-printer/


  • L’ADEME a publié un rapport sur le sujet :

Encourager la réparation via l'utilisation de l'impression 3D et des espaces de fabrication numérique État des lieux et pistes d'actions https://www.ademe.fr/encourager-reparation-via-lutilisation-limpression-3d-espaces-fabrication-numerique

Articles reprenant le rapport



Pourquoi ? comment ?

  • quand la pièce détaché n’est pas disponible, est chère, ou est mal adapté
  • quand on veut personnaliser : rajouter une fonction, consolider la pièce en changeant son design, améliorer l’esthétique pour la mettre à son goût
  • quand on veut se mettre à l’impression 3D, à la modélisation 3D, à la réparation. Un cas concret et pratique, c’est toujours plus sympa pour commencer.

Quels limites ?

Dimensions

Les dimensions de l’objet seront limitées aux dimensions de l’imprimante)

Aspects

Contrainte propre à cette technique de fabrication, l’impression 3D offre un aspect non lisse aux surfaces des objets. Pour certains, ces stries d’impression peuvent être rédhibitoires pour des pièces visibles tandis que pour d’autres, ce sera acceptable.

Propriétés mécaniques

Les plastiques utilisés en impression 3D (PLA, ABS) n’offrent pas une résistance extrêmement forte. Il sera illusoire d’essayer de remplacer une pièce en métal par sa copie en plastique.

Niveau de détails

Là aussi, l’impression 3D est limitée. On ne pourra pas réaliser des détails inférieurs au diamètre de la buse. L’impression 3D ne sera donc pas idéal dans certains contexte comme la conception de très petits engrenages.

Sommaire

Modélisation

Lorsque l’on sait modéliser en 3D, on peut assez facilement dessiner soit même ses pièces en copiant la pièce défectueuse d’un appareil. Si vous souhaiter apprendre à modéliser en 3D, vous pourrez trouver de la ressource utile ici :

Mais pas d’inquiétude, il n’est pas indispensable de savoir modéliser, il existe d’autres solutions comme nous allons le voir ci-dessous

les plateforme de partages de fichiers 3D

Les plateformes de fichiers 3D sont des sites internet ou les personnes postent leurs projets et les fichier des pièces qu'ils ont modélisés. Elles sont très utiles pour trouver des fichiers utiles pour la réparation déjà prêts, il suffit généralement de taper le nom du produit de la marque avec le nom de la pièce. Par exemple, en tapant « Iphone cable » sur thingiverse, on trouve plusieurs fichiers d’objets permettant de consolider les chargeurs généralement assez fragiles. Ces sites étant généralement anglophones, il faut penser à choisir des mots clés en anglais. Cela marche très bien également pour les accessoires (on trouve beaucoup d’accessoires pour des caméras GoPro par exemple).
On peut ainsi trouver des boutons poussoir, des embouts d’aspirateurs, des éléments de tong, des tirettes de fermeture éclair, des touches de pianos, des crochets et plein d’autres choses encore.
À noter que la chaîne de magasin Boulanger à ouvert un site où l'on peut trouver des fichiers de pièces détachés de certains de ses produits.

Quelques fichiers 3D pour réparation

Si tous ces fichiers sont très intéressants pour la réparation, ils ont le désavantage d’être adapté pour réparer un modèle d’objet précis d’une marque précise, et se plient mal à la diversité des objets et des situations de réparation que l’on peut rencontrer. Alors que faire ? Sommes-sous condamnés à acheter des objets dont les pièces détachées sont déjà disponibles sur nos plateformes 3D favorites ? Heureusement, non, il existe ce que l’on appelle ... les fichiers 3D paramétriques !


Fichiers 3D paramétriques

Certains de ces fichiers sont paramétriques, c’est à dire qu’ils sont modifiables. On peut parfois modifier les dimensions, la forme, la présence ou non d’un élément, etc.
Par exemple le fichier Customizable U-Hook (trouvable à cette page https://www.thingiverse.com/thing:1367661) est un fichier qui permet de créer des crochets de différentes tailles et formes variées : 1 ou 2 crochets, avec un bord arrondis ou biseauté, avec un support arrondi ou rectangulaire, voir sans support du tout (pour appliquer directement sur un mur), avec ou sans trous pour le passage des vis, etc.
Dans le cadre de la réparation, pouvoir modifier un fichier 3D à sa guise est intéressant. On pourra ainsi créer un engrenage particulier avec des dimensions précises (épaisseur, nombre de dents, tailles des dents, etc.) qui correspondra à la situation que l’on aura rencontré.

Le fichier est généralement dans le format .scad, et modélisé et modifiable avec le logiciel OpenScad. Pour les trouver parmi la masse de fichiers présents sur les plateformes de partage de fichiers, on peut rajouter « customizable » en mot-clé dans la barre de recherche ou aller dans les menus dédiés (« customizbles thing » dans Thingiverse)

Ci-dessous, une sélection de fichiers paramétriques utiles en réparation ou en hacking du quotidien.

Boulon, écrou

https://www.thingiverse.com/thing:193647/files

Charnière

https://www.thingiverse.com/thing:2187167

poulie

https://www.thingiverse.com/thing:16627

Engrenage

https://www.thingiverse.com/thing:1339

Support clipsable

https://www.thingiverse.com/thing:3197218

Crochet

https://www.thingiverse.com/thing:1367661

Bouton à tourner

https://www.thingiverse.com/thing:54024

Bouton (vêtements)

https://www.thingiverse.com/thing:1729283



Modifier un fichier avec Openscad

Modifier un fichier avec Customizable, sur Thingiverse

Il faut avoir un compte sur le site thingiverse et être connecté à internet Avantage : interface simplifiée, plus ergonomique Inconvénient : Peut être lourd et faire planter le navigateur, nécessite une connexion internet


[section à faire]

Blockscad

[section à faire]

Impression

[section à faire]

Finitions

[section à faire]