Gvidone, hôtel à bourdons


« Gvidone » est un hôtel à bourdons connecté

JoliAfficheur.jpg

Statut du projet

Prototype

Statut de la publication

{{{status_pub}}}

License

{{{license}}}

Inspiration

la cloche, le "bourdon"

Fichiers source

Outils




Sommaire

Brief

Le projet est organisé par l’école de design Nantes Atlantique. L’enjeu est de proposer un prototype d’hôtel à insectes permettant d’abriter des espèces souvent menacées par l’activité humaine. Il est aussi d’expérimenter des modes de captations innovants afin d’étudier sur du long terme l’affluence et le comportement des insectes en fonction des conditions atmosphériques.

Comportement du bourdon

« Gvidone » est un hôtel spécialement dédié aux bourdons (Bombus). Ces insectes jouent un rôle majeur dans la pollinisation de nombreuses plantes à fleur de la strate herbacée. Au printemps, la reine cherche à bâtir son nid dans des cavités ou des terriers garnis de mousse, d’herbes ou de feuilles. Elle y pondra ses œufs dans des cellules de cire. Les hôtels à insectes peuvent également être habités par des bourdons solitaires.

Contraintes

Le bourdon apprécie les endroits secs proches du sol. L’abri peut être posé dans un endroit ombragé ou même légèrement enterré dans le sol, pourvu que l’entrée soit loin de l’humidité. Les capteurs ne doivent pas être trop intrusifs, c’est pourquoi nous utilisons des LED rouges que l’insecte ne peut pas détecter. Attention, Il faut à tout prix éviter d’utiliser des bois résineux qui peuvent être nocifs pour l’insecte, de même que les bois traités.

Technique

Structure

L’hôtel est troué d’un tunnel de 2cm de diamètre. L’ensemble posé ou légèrement enterré dans le sol. L’intérieur est rempli de terre et d’herbes sèches. La structure est composé d’un empilement de disques de chêne découpés. Les disques sont ainsi maintenus avec de la colle à bois pour former une cloche. L’entrée de 2cm est percé une fois la structure assemblée. Les composants électroniques sont situés dans un compartiment accessible par une trappe.

Capteurs

Pour ce prototype, nous captons le passage de l'insecte par le tunnel de l’hôtel grâce à un capteur LDR et une LED de couleur rouge. Les vibrations que l’insecte produit à l'intérieur et à l’extérieur de l’abri sont enregistrées grâce à un détecteur piézoélectrique.