SmoothieBoard

De fablabo
Aller à : navigation, rechercher


Carte SmoothieBoard

C'est une carte de contrôle pour des machines CNC.

Le site est http://smoothieware.org/smoothieboard

A plateformeC, cette carte est présente dans les

* Les imprimantes 3D
* La découpe laser
* Le routeur CNC

Configuration

Règles udev

Sous fedora la carte est en conflit avec le modem manager (id OpenMoko), il faut donc ajouter une règle pour la blacklister.

Dans /usr/lib/udev/rules.d/77-mm-usb-device-blacklist.rules, ajoutez en fin de fichier les lignes suivantes :

  1. Smoothie board

ATTRS{idVendor}=="1d50", ATTRS{idProduct}=="6015", ENV{ID_MM_DEVICE_IGNORE}="1" Ensuite il faut redemarer udev : systemctl restart systemd-udevd.service systemctl restart systemd-udev-trigger.service systemctl restart systemd-udev-settle.service


cablage

les entrées sorties sur la carte beta :

Smoothie wiring diagram.png


firmware

Compilation

Pour obtenir les sources

git clone git://github.com/Smoothieware/Smoothie.git


Pour obtenir la chaine de compilation

   Windows: win_install.cmd
   OS X: mac_install
   Linux: linux_install

ensuite (pour linux)

   ./BuildShell

Pour compiler

   make clean all

Un exemple de modification du firmware

Ajout d'un module affichant du texte

Voici un module, position, qui affiche une phrase dans la console à chaque évènement enregistré. Il m’a servi à effectuer une première approche de la programmation par module de la smoothieboard.

Le module se compose ainsi :

Le fichier header contient la déclaration de la classe de l’objet. Il ne contient qu’une partie « public » qui décrit les différentes méthodes de la classe : Le constructeur Le destructeur

  • « on_module_loaded » : obligatoire pour l’appel du module
  • « on_block_end » : est appelé en fin de bloque d’exécution des contrôleurs moteurs
  • « on_gcode_execute » est appelé à chaque exécution d’un Gcode

La liste des événements au quels on peut souscrire se trouve à la page listofevents. Il me semble que la liste est non exhaustive : le module que j’ai pris pour exemple, le module laser, possède en plus les méthodes « on_play » et « on_pause ».

Le header contient aussi l’appel de la classe kernel : « #include "libs/Module.h" »

Le fichier du corps du programme contient les differents header utilisé pour la programmation (il reste à définir qui fait quoi) et les différentes méthodes crées dans le header du module.

Il faut faire une déclaration dans le fichier main.cpp : Inclure le header du module crée : « #include "modules/tools/position/Position.h" » Crée un instance du module : « kernel->add_module( new Position() ); »

Les différentes méthodes du module position execute le même code : afficher un texte dans la console. Le code utilisé est : « THEKERNEL->streams->printf("Texte à afficher"); ».