Four solaire

De fablabo
Aller à : navigation, rechercher


...

Four-solaire-a.png

Contributeur(s)

Statut du projet

Prototype

Statut de la publication

Brouillon

License

CC-by-sa-4.0 - Creative Commons Attribution CC-by-sa-4.0 France

Inspiration

Economie d'énergie

Fichiers source

Outils

Ingrédients

Lien




Ce projet fait suite à la mise à disposition d'un four solaire 30° par Thomas. Ce four solaire a été construit lors du summerlab 2016.

Four-solaire.JPG

Il est conçu par l'association Entropie à Grenoble. Voici le lien pour accéder à la notice du four solaire. Après consultation de cette notice (voir page 2), je m'aperçois qu'il nous manque une pièce (le tasseau de maintien du réflecteur). Ce manque a été comblé par l'adjonction des supports à coulisses.

C'est quoi un four solaire

On commence par aller :

Expérience du fablab

Expérience de Marie-laure

J'ai effectivement un four solaire depuis plusieurs années, construit lors d'un stage de l'association Bolivia Inti Sud Soleil, pionnière en la matière à Nantes et même experte reconnue dans des programmes internationaux pour la cuisson écologique, voici le lien Bolivia Inti Sud Soleil

Personnellement je ne l'utilise que de mars à octobre environ, en hiver les rayons du soleil sont trop bas, il faudrait réhausser le four pour orienter la vitre plus à la perpendiculaire par rapport aux rayons, je sais que certains le font. Le mien monte à 130-140°C par ciel sans nuage, je n'ai pas mis de réflecteurs en carton autour, ce qui permet de gagner au moins 20°C. Je parviens à tout cuire dedans : gâteaux, plats de légumes, poissons ou viande (mais il est préférable de tout couper en petits morceaux, cela permet de gagner du temps de cuisson). Il faut minimiser le plus possible la quantité d'eau dans votre plat, car c'est ce qui demande le plus d'énergie de cuisson et allonge beaucoup le temps de cuisson.

Hors saison et toute l'année au quotidien, j'utilise mon four solaire dans ma cuisine comme cuiseur thermos ou marmite norvégienne: il suffit de porter sur le gaz à ébullition tout plat que vous souhaitez cuire (pâtes, soupes, ou tous plats contenant du liquide), et de le déposer, entouré d'une vielle couverture par exemple (pour éviter au maximum la déperdition de chaleur) dans votre four solaire, que vous fermerez aussitôt. La température va diminuer très lentement et votre plat va continuer à cuire, il faut compter environ 1/3 de temps de cuisson en plus que si vous l'aviez laissé sur le gaz - et le tout sans la moindre dépense d'énergie. Il pourra même rester chaud plusieurs heures. Cela permet de belles économies d'énergie. Ci-dessous 2 videos présentant les grandes lignes de cet outil de cuisson (que l'on peut fabriquer indépendamment, dans un simple carton, une caisse ou tout autre réceptacle assez grand pour contenir une cocotte ou grande casserole - mais un four solaire est tout aussi bien isolé et peut donc avoir le même usage): vidéo 1 vidéo 2

Marie-Laure

Expérience de Régis et Olivier

Le 08 mai 2018, nous avons profité d'une journée ensoleillée pour faire une première expérience. En vrac les remarques et commentaires sont les suivants :

  • la casserole utilisé pour la cuisson
Casserole-amc.JPG
  • cuisson de 60 gr de riz avec 20 cl d'eau dans une casserole AMC équipée de son vigitherme qui permet de visualiser la température mesurée sur le couvercle.
Cuisson-du-riz.JPG
  • début de cuisson à 14h30 et fin de cuisson à 15h50, soit un temps de cuisson de 80 mn, 4 fois le temps nécessaire à une cuisson traditionnelle à ébullition
  • le réglage du miroir est délicat ainsi que son maintien en position sous les effets du vent, en début de cuisson, l'angle optimum par rapport à l'horizontale est d'environ 80°
  • l'amélioration souhaitée est de remplacer le cordon bleu par deux assemblages baptisés supports à coulisses.

Réalisation des supports à coulisses

Description et réalisation par Olivier Marais : Ils sont rigides et ajustables en dimension, fixés sur pivot à chacune de leur extrémité, installés de part et d'autre du four. La réalisation pour chacun, s'effectue à partir de 2 tubes PVC de diamètres différents (15 et 20 mm) de telle manière qu'ils puissent coulisser, le perçage des 2 tubes à espacement régulier permet l'introduction d'un boulon papillon à l'endroit choisi pour le réglage. La photo ci-dessous montre les 2 supports à coulisses fixés au miroirs à l'aide de tasseaux :

Four-solair-b.JPG

Une seconde photo montre les trous percés à intervalles réguliers permettant le réglage d'inclinaison du miroir :

Four-solair-c.JPG

Une troisième photo montre la casserole AMC placée à l'intérieur du four :

Four-solair-d.JPG

Une cuisson de 3h environ d'un choux rave a permit, après découpe en petits dès, de le déguster à l'apéro.

Cette amélioration donne entière satisfaction, bonne tenue au vent et réglage de l'inclinaison facile et simple.

Une autre amélioration envisagée, pour éviter le basculement éventuel du four (prise au vent constituée par le miroir), est de le rendre solidaire de l'établi sur lequel il est posé.