Clitoris 3D

De fablabo
Aller à : navigation, rechercher


Reproduction d'un modèle d'organe bulbo-clitoridien en 3D à taille réelle

Clit (copie).jpg

Contributeur(s)

Statut du projet

Concept

Statut de la publication

Brouillon

License

CC-by-sa-3.0 - Creative Commons Attribution CC-by-sa-3.0 France

Inspiration

Le projet d'Odile Fillod au Carrefour numérique de Paris http://carrefour-numerique.cite-sciences.fr/fablab/wiki/doku.php?id=projets:clitoris

Fichiers source

Outils

Ingrédients

PLA

Lien




Objectifs :

  • apprendre à utiliser une rep-rap, augmenter mes connaissances sur le sujet
  • fabriquer une reproduction d'un organe méconnu (plus d'infos sur le site Clit'info)
  • se servir du projet et de l'objet comme prétexte pour enclencher des discussions sur l'égalité hommes-femmes
  • faire don de l'objet à des associations locales intéressées ou à des professeurs pour servir à des fins de sensibilisation et d'éducation. En réaliser plusieurs si besoin.
  • documenter le tout et afin d'apporter quelque chose de différent du très complet projet d'Odile Fillod cela passera par un tutoriel, sans doute vidéo si je trouve des collaborateurs/trices + photos de l'objet versées dans Wikimedia Commons. Et éventuellement une présence en ligne hors du wiki : blog, twitter, youtube, etc. Peut-être aussi organisation d'événements, notamment lors d'une impression. A voir avec Ping.
  • Me mettre le pied à l'étrier pour maîtriser d'autres machines par la suite + m'adresser aux femmes en priorité afin de les familiariser avec le fab-lab à travers la mise en scène de ma propre découverte. "si je l'ai fait, vous pouvez le faire."

Préparation

Les fichiers

Le modèle 3D existe déjà. Je me suis servie de celui réalisé par Odile Fillod et Philippe Cosentino, au carrefour numérique de la Cité des sciences.

  • Une fois le fichier téléchargé sur l'ordinateur relié à l'Asimov 2, je l'ai importé dans le logiciel Slic3r. Le paramétrage par défaut suffit. J'ai simplement cocher la case "support material".
  • Puis j'ai exporté le fichier .gcode et ai lancé Ponterface.

L'imprimante

Le mode d'emploi pour l'Asimov 2 est suffisamment parlant.

  • J'allume l'imprimante. Cependant Pronterface refuse de se connecter à elle. Normal : le câble n'est pas branché. L'imprimante est sous tension mais pas connectée à l'ordinateur.
128px-Paris Tuileries Garden Facepalm statue.jpg






  • Une fois l'imprimante connectée, je charge le .gcode, demande à la buse de chauffer à 205° et au plateau à 70° via le bouton "régler". C'est un poil plus que ce qui est recommandé sur la page d'mode d'emploi mais c'est sur les conseils d'un animateur. Alors j'attends que ça chauffe (tention les mimines!) puis j'enclenche l'impression.

Impression

1er essai

  • La buse commence à se déplacer mais n'extrude rien... Normal : la bobine de filament n'était pas installé sur son support.
    128px-Paris Tuileries Garden Facepalm statue.jpg




Une fois la bobine posée et le filament enclenché (ça mériterait un mini tutoriel, d'ailleurs), je relance l'impression.

  • 15:31 L'impression se lance bel et bien. 15h32 à certains endroits la buse n'extrude pas beaucoup de matière. J'ai effectivement zappé l'étape de réglage de hauteur du plateau, n'ayant pas pigé la façon dont on l'égalise.
    128px-Paris Tuileries Garden Facepalm statue.jpg



Après un peu d'aide et quelques manipulations, le plateau redevient plat et l'impression peut recommencer.

  • Le clitoris prend forme.
  • Comme tout se passe bien, je m'éloigne de l'imprimante pendant de longues minutes. Erreur.

La table qui porte l'imprimante a dû recevoir un léger choc car quand je reviens vers elle, l'impression s'est décalée d'un petit centimètre sur la droite. Ce qui a pour effet de faire reposer le dernier tiers de l'organe dans le vide (gland et bulbes surtout). Je laisse l'impression se terminer malgré tout.

L'impression est censé durer 45 minutes. Cela fait 2 heures que je suis dessus. Je manipule un peu l'objet : le bulbe gauche se casse. Ce premier essai est donc un échec. La prochaine fois, je ferais mieux !

2ème essai

  • Cette fois-ci, tout est bon : il y a du courant, le filament est enclenché. Tayaut !
  • Je n'ai pas bien réglé le plateau.Sa hauteur se règle via 3 vis. Une feuille de papier doit pouvoir passer entre lui et la buse.

3ème essai

  • Je reprends tout à zéro. Donc j'attends que le plateau rechauffe puisque je l'avais laissé refroidir afin d'enlever la précédente itération et le manipuler sans me brûler.
  • C'est long.
  • Je relance l'impression. Tout semble bien se passer.
    Essai3clit.jpg





  • Tout à coup, la buse n'extrude plus rien. Et pour cause : il n'y a plus de filament dans la bobine.

Je replace donc une bobine d'une autre couleur tant qu'à faire, car le noir ne se prête pas bien à l'utilisation pédagogique de l'objet. Heureusement, ce changement n'a pas de conséquence autre qu'esthétique.

  • La buse reprend son travail là où je l'avais mis en pause.
  • Victoire !
    Clit3fin.jpg




  • J'attends patiemment que la température du plateau et de la buse retombe. Je laisse Pronterface tourner. Puis je décolle délicatement le clitoris. J'entreprends d'enlever la jupe et le brim. Je m'échine avec un cutter mais en fait il faut utiliser une pince.

Finitions et suite du projet

  • Je ne l'ai pas vernis pour le moment
  • J'en ai réalisé un autre que j'ai offert à une étudiante en communication visuelle pour la réalisation d'une mallette d'éducation sexuelle.
  • Finalement, en plus de verser des photos dans Wikimedia Commons, j'améliore l'article existant, surtout en ajoutant les nouvelles découvertes médicales et les nouvelles représentations de l'organe dans différents champs sociaux (médicaux, pédagogiques, artistiques). Cela va me prendre plusieurs jours.
  • Plusieurs structures éducatives ou associatives souhaitent se procurer l'objet. Peut-être qu'il serait bon pour Ping de mettre en place un partenariat ponctuel à ce sujet ? A voir avec Charlotte.